En images: une maison moderne et épurée aux volumes audacieux

12/05/16 à 15:02 - Mise à jour à 15:02

Résultant d'une recherche poussée sur la volumétrie, les formes simples de cette architecture contemporaine sont assemblées avec justesse et précision. Entre décalages et alignements des volumes, un trio de matériaux apporte du relief aux lignespures imaginées avec talent par l'architecte Michaël Hick.

Tous deux originaires de Visé, en province de Liège, Hélène et François aspiraient à construire leur propre maison dans les alentours. Lorsqu'ils dénichent un beau terrain large et plat dans un lotissement non loin du centre-ville, ils décident de se lancer dans l'aventure, avec le souhait d'insuffler à leur nouvelle demeure des allures résolument contemporaines.

Critères de départ

Outre le respect du programme adapté à une famille de quatre personnes, la propriétaire souhaitait disposer d'une cuisine largement ouverte sur l'extérieur, avec une vue généreuse sur le jardin. L'emplacement d'un petit bureau privé était un autre critère important : l'espace de travail devait être proche de la zone de vie, tout en offrant la possibilité d'en être isolé totalement. La présence d'un double garage et d'un couloir de nage faisait également partie des desiderata du couple. Et bien entendu, il était question de réaliser une habitation très peu énergivore, conforme aux normes actuelles. Sur cette base, l'architecte a tiré le meilleur profit de la zone bâtissable sur la parcelle et a orienté la maison vers le sud pour profiter des apports solaires.

Recherche volumétrique

La parcelle présentant un périmètre irrégulier non orthogonal, ce sont deux des quatre limites de la propriété qui ont défini les lignes directrices de l'implantation de la maison : l'oblique dessinée par le volume des garages et le mur de pierre s'implante perpendiculairement à la bordure nord du terrain, tandis que la limite est de la parcelle définit un second alignement. Le plan propose ainsi deux systèmes orthogonaux qui s'emboîtent. Tous les éléments du projet, qu'ils soient architecturaux ou paysagers, se réfèrent à l'un ou l'autre de ces systèmes. C'est ainsi, par exemple, que la piscine s'installe perpendiculairement au mur oblique alors que le terrain de jeux est parallèle au salon.

Un mur directeur

Le projet, basé sur un schéma savamment organisé, s'appuie sur un élément fort qui interpelle le visiteur dès son arrivée. Le mur oblique, volontairement différencié de la volumétrie générale, marque clairement l'accès à la maison et le renforce par son retour perpendiculaire vers la porte d'entrée et son prolongement à l'intérieur. Tout en légèreté, l'angle vitré dévoile le coin cuisine et laisse pénétrer les premiers rayons du soleil au sein de l'habitation. Véritable articulation entre les deux systèmes d'axes, le hall d'entrée fait la jonction entre le mur en aluminium du garage qui s'achève et le mur en pierre qui commence. Prolongé vers le jardin, ce dernier procure également à la terrasse couverte l'intimité nécessaire par rapport aux voisins. Grâce à sa position en retrait, il permet aussi de mettre en exergue le volume supérieur en porte-à-faux. L'aspect brut de la pierre contraste avec la finition lisse et brillante de l'aluminium noir, tandis que l'enduit blanc, mat et uniforme, apporte une troisième texture qui illumine l'ensemble. Le jeu de trois matériaux aux finitions et couleurs différentes enrichit et affine la recherche volumétrique du projet.

Texte: Marie Delooz - Photo's: Laurent Brandajs

Je vais construire & rénover n°390

Architectenbureau sAmH - www.samh.be

Nos partenaires