En images : une maison passive fabriquée en autoconstruction

27/01/15 à 12:09 - Mise à jour à 12:09

Lorsqu'on est menuisier de formation et qu'on se lance dans un projet d'autoconstruction, on part avec un petit avantage. Pourtant, le maître d'ouvrage de cette maison située non loin d'Eeklo a placé la barre très haut en visant à satisfaire aux critères passifs.

Quand on parle d'autoconstruction, cela ne veut pas dire que l'on réalise tout soi-même. Menuisier de formation, Keith dispose de beaucoup de connaissances et d'expérience en matière d'habitation. Bien plus que le constructeur amateur moyen. Et si des questions se posent en matière d'électricité, de ventilation ou de plomberie, Keith trouve toujours une réponse auprès de sa famille ou de collègues travaillant dans le secteur de la construction. Même si cela fait une énorme différence, ce jeune trentenaire n'a pas pour autant opté pour la facilité.

Des recherches approfondies

"Notre ancienne maison était en permanence parcourue par un courant d'air. Je me suis demandé s'il était possible de construire une maison parfaitement étanche à l'air et où le chauffage serait également superflu. À l'époque, il n'existait pas encore beaucoup de littérature sur le sujet. J'ai donc fait beaucoup de recherches sur le net et participé activement à des forums de discussion. Quand nous avons décidé de construire, la question s'est posée naturellement : pourquoi ne pas envisager une maison passive ?".

En 2009, il n'était pas facile de trouver un architecte possédant une bonne expertise dans ce type de construction. "Je cherchais un architecte audacieux disposant d'une vision moderne en la matière. Sur le net, on me conseillait de construire de manière compacte. Mais je voyais les choses en plus grand. Ayant trouvé, un architecte, j'ai fait réaliser les plans. Il est ensuite passé quelques fois pour le suivi, la stabilité et les détails esthétiques. Mais, en tant qu'entrepreneur, j'aimais avoir les choses en mains. J'ai donc pris pas mal de travaux en charge".

Texte: Wim Deloof / Photos: Luc Roymans

Tu bâtis, je rénove n°306

Architecte Mike Van der Linden - www.in-tense.be

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos