Jeux de lignes épurées

14/01/11 à 12:40 - Mise à jour à 12:40

En plein coeur d'Anvers, dans un somptueux bâtiment Art Déco, des bureaux ont été transformés en lofts.

LIGNES DE FORCE 1. Les lignes épurées qui apportent une note de sérénité à l'habitat. 2. L'équilibre entre ouverture et intimité, assuré par les rares nouveaux murs intérieurs et une double paroi de séparation pivotante entre les zones de séjour et de nuit. 3. La circulation autour de deux axes principaux, assurant une répartition logique et une ouverture à l'ensemble. 4. Le mariage réussi entre un intérieur architecturalement épuré et des meubles classiques. 5. La vue magnifique sur Anvers à partir du balcon et de la toiture-terrasse.

ARCHITECTE D'INTERIEURArjaan De Feyter

Il y a quelques années, l'architecte d'intérieur Arjaan De Feyter a relevé un fameux défi : transformer des bureaux vieillots - disposant d'une terrasse en toiture - en un habitat confortable où tout n'est qu'apaisement. En collaboration avec Tom De Meester, il a créé un concept intemporel et épuré pour cet espace de 265 m².

Dans un premier temps, Arjaan De Feyter a entièrement déshabillé le bâtiment, jusqu'aux structures porteuses. Il a ainsi pu conserver au maximum les hauts plafonds - toutes les techniques ont été soigneusement démontées et cachées dans les murs - pour renforcer le caractère apaisant de l'espace.

Deux axes À cette structure dénudée, l'architecte d'intérieur a imprimé deux axes (d'une largeur de 2,5 m), à la base de toute la répartition. Un premier axe court de l'entrée au balcon. Perpendiculairement à celui-ci, le second axe de circulation relie la zone de séjour et la zone de nuit.

La nouvelle répartition du penthouse est venue se greffer sur la structure existante de poutres et colonnes. La cohérence du jeu de lignes qui en résulte contribue aussi à la sérénité de la maison. Afin de préserver l'ouverture du penthouse, Arjaan De Feyter s'est montré très avare dans l'adjonction de nouvelles parois.

Il n'y a, par exemple, quasi aucun mur entre les espaces de vie et l'axe de circulation distribuant la zone de nuit. Conçues comme des éléments architecturaux, deux portes pivotantes permettent de séparer la zone de nuit de la zone de séjour.

Toiture-terrasse

Quant au bureau, il est vraiment remarquable. Il s'apparente à une sculpture architecturale, dotée d'une double fonction. Le meuble réalisé en wengé fait en effet office de palier et propose un contraste fort avec l'escalier blanc en marbre de Carrare. Ce dernier donne accès à une vaste toiture-terrasse, via une structure de verre et de bois de cèdre.

Entièrement préfabriqué, ce volume a été placé sur la terrasse au moyen d'une grue. Il abrite un petit bloc de cuisine en stratifié gris, équipé d'un évier et d'un frigidaire. La terrasse qui entoure ce volume est encerclée d'une paroi en verre assurant une vue optimale sur la ville.

À côté de cette terrasse, un jardin en toiture a également été aménagé. Le penthouse est par ailleurs bordé lui-même, de deux côtés, par un balcon-terrasse ouvrant la perspective sur les tours et monuments connus d'Anvers.

Tim Vanhove/habitos.be

Nos partenaires