La maison dans la colline

15/02/11 à 17:44 - Mise à jour à 17:44

Un concept de basse énergie n'empêche pas les volumes de pouvoir s'épanouir.

LIGNES DE FORCE 1. La structure bien réfléchie : la maison donne l'impression de flotter partiellement au-dessus de la pente. 2. L'utilisation d'un nombre minimum de matériaux formant un mix parfait : pierre naturelle, béton, acier, bois et verre. 3. Le rapport harmonieux entre le socle en pierre naturelle et l'étage en béton.

ARCHITECTEFilip Cleynen

Après avoir vainement cherché une maison en ville, les maîtres d'ouvrage ont acheté un grand terrain à bâtir dans les environs de Louvain. Le terrain est composé de deux parcelles étroites, en forte pente, et d'un terrain boisé non constructible.

Inclinaison Cette forte inclinaison a d'ailleurs entraîné plusieurs complications, la différence de niveau entre la partie avant et la partie arrière de la parcelle - d'une profondeur de 83 mètres - faisant en effet onze mètres.

Le rez-de-chaussée, profond de dix-huit mètres, est en grande partie creusé dans le talus. Sa façade latérale est orientée au nord, où toutes les chambres à coucher ainsi que la salle de bains des parents donnent sur le jardin extérieur cerné de murs.

Patio Le vaste hall d'entrée est implanté au centre du rez-de-chaussée. Il se prolonge sur toute la profondeur du bâtiment et donne à son extrémité sur le patio serti d'un escalier extérieur. Ce patio est pour ainsi dire creusé dans le talus, afin de capter de la lumière au profit du hall d'entrée central grâce à sa façade de verre. L'une des façades du hall central a été vitrée afin de renforcer la relation intérieur-extérieur. Le concept d'ouverture assure la transparence des espaces ainsi qu'une circulation intéressante, articulée autour de différents escaliers.

À défaut d'être écologiques, les vingt tonnes et plus d'acier et de béton utilisés pour la maison sont pour le moins durables. La combinaison de béton coffré lisse et de moellons irréguliers en grès du Condroz confère de surcroît un style bien marqué à la façade.

Une maison basse énergie Quatre efforts ont été fournis pour rencontrer les normes d'une maison basse énergie et obtenir un résultat fort équilibré. Il va de soi qu'une attention particulière a été consacrée à l'isolation. Une pompe à chaleur se charge du chauffage de la maison. Une maison basse énergie nécessite aussi un bon contrôle solaire. Enfin, la maison est dotée d'un système de ventilation à double flux avec récupération de chaleur.

Agnes Mus

En savoir plus sur:

Nos partenaires