Légère et enterrée

22/08/12 à 10:41 - Mise à jour à 10:41

Sur les hauteurs de Wanze, près de Huy, l'architecte Pierre Monseu a construit une maison adaptée à l'évolution de sa famille.

Sur les hauteurs de Wanze, près de Huy, l'architecte Pierre Monseu a construit une maison adaptée à l'évolution de sa famille. Toute en légèreté, elle flotte sur un terrain en pente douce et offre une vue généreuse sur la vallée.

C'est un endroit que les systèmes de navigation ne connaissent pas. Nous nous trouvons au coeur d'un dédale de petites ruelles, à deux pas du centre ancien d'un hameau situé sur les hauteurs de Wanze, à côté de Huy. Là, sur un vaste terrain offrant une généreuse vue sur la vallée, l'architecte Pierre Monseu a construit une spacieuse maison permettant de loger sa grande famille recomposée.

Autrefois, le site n'était qu'une grande pâture occupée par des vaches. En pente douce, exposé plein sud, il présentait beaucoup de potentiel. Pour l'exploiter, l'architecte a choisi d'implanter le bâtiment sur le talus, parallèlement aux courbes de niveau. Mais pour limiter son impact sur l'environnement, il l'a légèrement encastré afin d'en réduire la hauteur.

Légèreté du volume

Côté volumétrie, le concept est simple et plutôt moderniste. Le bâtiment, couvert d'un bardage à claire-voie de cèdre non traité, s'intègre facilement dans ce quartier sans ligne architecturale définie. L'étage supérieur, qui accueille les espaces de vie, est largement vitré, mais sa perception peut évoluer par le glissement de claustras coulissants en bois. Le volume peut être ouvert ou complètement fermé, selon la météo et l'humeur de ses habitants. Il se pose en léger porte-à-faux sur le niveau inférieur, partiellement enterré mais également vitré, et donne l'impression de flotter sur le terrain.

Avec ou sans les enfants

"Quand on construit à 40 ans, on a envie d'une maison dans laquelle on va rester", confie Pierre Monseu. Le rez-de-chaussée est conçu comme un appartement qui fonctionne de plain-pied, avec une chambre et une salle de bains. La partie dédiée aux enfants se trouve au niveau inférieur, en relation avec le jardin. "L'aménagement résulte d'une conception de la famille à géométrie variable : quand les enfants ne sont pas là, on ne souffre pas trop de leur absence. Et quand ils sont là, on ne se gêne pas les uns les autres. Ils ont leur propre espace."

Léa Bierlin

Consultez le numéro 353 de notre magazine Je Vais Construire pour plus d'infos.

Nos partenaires