Maison de bois et de lumière

30/06/11 à 16:33 - Mise à jour à 16:33

La maison ne flirte ni avec le chalet suisse ni avec l'ardennais, et exploite la bichromie du bois et de la brique foncée. Elle a sa propre typologie, même s'il a fallu tenir compte d'une réglementation urbanistique assez contraignante.

LIGNES DE FORCE 1. Une architecture contemporaine chaleureuse et lumineuse malgré l'orientation arrière plein nord. 2. Une maison compacte et fonctionnelle, sans espace perdu. 3. Un pari réussi au niveau du chauffage et de l'auto-construction.

ARCHITECTEJulien Déom

Construction sèche, légère, facile à isoler et laissant une part importante à l'auto-construction au niveau du parachèvement : le système de l'ossature bois s'est imposé au propriétaire, amoureux du bois. C'est avec un budget limité sur un terrain à l'orientation peu séduisante qu'il a relevé le défi, avec son beau-frère Julien Déom aux rênes architecturales. Tout frais émoulu de l'école, l'architecte signe ici sa première construction, d'allure contemporaine mais sobre.

La maison ne flirte ni avec le chalet suisse ni avec l'ardennais, et exploite la bichromie du bois et de la brique foncée. Elle a sa propre typologie, même s'il a fallu tenir compte d'une réglementation urbanistique assez contraignante. Un camaïeu de gris anime l'enveloppe extérieure (briques, ardoises, zinguerie, châssis, seuils...). L'intérieur, lui, s'ouvre tout entier à la lumière, multipliant le contraste blanc-bois. Le bois y est à la fois structurel et esthétique (gîtage apparent, lambris, plafonds...), sans jamais envahir toutes les surfaces pour autant.

Un maximum de lumière et de soleil

Le projet s'articule de manière à accueillir un maximum de lumière et de soleil. L'accès est possible via deux entrées : la principale, à front de rue, et l'entrée de service, latérale. La circulation est centrale, de manière à assurer une bonne distribution des pièces. Les demi-niveaux lui donnent une dimension flexible et dynamique.

Rez-de-chaussée

Au rez-de-chaussée, les pièces de vie donnent sur le jardin de plain-pied. De grandes baies vitrées s'ouvrent à l'ouest, côté séjour et salle à manger. Les espaces sont compacts et unifiés. L'option est minimaliste et fonctionnelle avec une intention évolutive : un espace parents à mi-chemin entre le séjour et l'espace enfants, un bureau, une cuisine intégrée, une cave, deux petites salles de bains "vite chaudes et vite propres" !

La lumière a dicté le plan avec de grandes baies pour profiter du couchant et de la vue, des fenêtres bandeaux plus intimes pour les chambres et de belles ouvertures zénithales pour éclairer le coeur de la bâtisse. Côté matériaux, le ton est à l'uniformité : même plancher en pin, escalier et portes intérieures en frêne, enduit blanc sur le peu de murs que compte la maison ! Compacte et super isolée, celle-ci répond au pari de la consommation énergétique minimale tout en arborant une enveloppe moderne sans redondance.

En savoir plus sur:

Nos partenaires