Salle de bains avec vue

12/08/10 à 10:42 - Mise à jour à 10:42

Molenbeek n'est pas vraiment réputé pour être le quartier le plus pittoresque de Bruxelles. Bart et Max ont pourtant choisi de s'y installer.

LIGNES DE FORCE 1. La situation dans un ancien entrepôt d'une menuiserie métallique, réaménagé en quatre lofts. 2. Le caractère ouvert du loft, avec toutes les fonctions (excepté la toilette) dans un seul et même espace. 3. La zone sommeil et l'espace bains peuvent être séparés du reste par le biais de parois coulissantes. 4. L'aménagement se veut pratique mais aussi esthétique, avec des placards sur mesure et des éclairages indirects comme éléments déterminants. 5. Le loft a récemment été agrandi avec un bureau au rez-de-chaussée et une chambre d'hôtes dans la cave (www.suiteinloft.be).

ARCHITECTE architecte d'intérieur Ian Meulemeester, en collaboration avec le bureau Kollektief

L'habitation de Bart et Max est l'un des quatre lofts développés dans l'ancien entrepôt d'une menuiserie métallique appartenant aujourd'hui au paysage urbain classé. Ils ont acheté le loft casco, c'est-à-dire étanche à l'air et à l'eau. Ils devaient donc prendre en charge l'ensemble des parachèvements. En effet, ce n'était guère plus qu'un grand espace bétonné avec des colonnes en acier. À la superficie du loft ou à sa structure, ils ne pouvaient plus rien changer. Ou presque, puisqu'ils ont quand même agrandi les fenêtres jusqu'au sol.

Au sens premier du terme, un loft est une habitation qui s'implante dans un bâtiment au passé industriel ou commercial, et toutes les fonctions y sont rassemblées dans un seul et même espace. Manger, cuisiner, se relaxer, prendre un bain et dormir se font dans l'espace de vie central. Une cloison coulissante en MDF qui disparaît entièrement dans le mur permet de masquer la zone sommeil et bains, mais dans la pratique, elle n'est quasiment jamais fermée.

Placards

Les placards sont idéaux pour diverses raisons. Ils s'intègrent parfaitement à l'endroit voulu et permettent donc d'exploiter l'espace au mieux de ses possibilités, avec un minimum d'encombrement. En privilégiant le travail sur mesure, on peut aussi calquer leur style sur le reste du mobilier. Autre point important : ils contribuent à camoufler un tas de défauts et à créer des effets inattendus. Les placards encore ont été exécutés sur mesure, dont un élégant meuble aérien qui passe en toute harmonie du coin salon à la zone sommeil.

La baignoire en acrylique a été sertie dans un meuble en MDF laqué de manière à ce que le rebord soit invisible. Une baignoire qui fait son effet, car elle émet de la lumière. C'est en fait le résultat d'un truc tout simple. Le matériau dans lequel la baignoire a été fabriquée - l'acrylique - est par définition semi-transparent. Mais cela ne se remarque que lorsqu'on place une source lumineuse par-dessous. Et c'est précisément ce qu'on a fait ici : un tube fluorescent (T5) a été installé sous le bain... et le tour est joué !

Dans ce loft, on a posé un éclairage indirect sous la baignoire, derrière la contre-cloison de la toilette et sous le placard flottant du salon. La légèreté et l'effet aérien de ce meuble sont accentués par la lumière indirecte. "L'éclairage indirect combiné aux colonnes d'acier laissées apparentes, confère un accent tout à fait particulier à cette habitation, conclut Ian Meulemeester."

Sofie De Vriese

En savoir plus sur:

Nos partenaires