Sans les fioritures superflues

15/02/12 à 16:11 - Mise à jour à 16:11

Une demeure contemporaine au plan sobre mais magnifiquement mis en oeuvre. C'est la mission que confièrent les commanditaires à leurs architectes.

Lignes de force (selon l'architecte)

1. Le concept se veut une réponse claire à la question simple mais précise de la part du commanditaire: une demeure contemporaine, selon un plan tout en sobriété mais de qualité, reposant sur un concept énergétique. 2. En partant d'un plan rectangulaire, on a emboîté plusieurs volumes, accentués par les différentes finitions de façade. 3. Le volume de construction compact, voire même petit, offre une qualité et une spatialité des plus surprenantes. 4. La simplicité structurelle respecte les limites budgétaires et profite à l'efficacité énergétique.

Concept

Architectes Bart Cobbaert et Delphine Deceuninck, denc!-studio - 09 373 83 43.

La parcelle à bâtir s'étire entre deux rues, à l'avant et à l'arrière. Le passage à l'arrière est bruyant et très fréquent. D'où l'intérêt d'une isolation acoustique. C'est aussi ce qui a incité les propriétaires à pousser l'isolation au plan thermique. Ils se sont donc retrouvés avec une maison passive, un choix qui correspondait en fait exactement à leurs idées concernant la forme de la maison.

Lors d'un voyage à Berlin, ils ont été marqués par l'architecture austère des bâtiments officiels. La sobriété, sans fioritures, c'est exactement ce qu'ils voulaient. Compacte, un plan simple, de forme rectangulaire. Un excellent point de départ pour la conception d'une maison passive.

Un volume protégé

C'est Denc!-studio de Gand, un bureau d'architecture qui ne conçoit que des maisons basse énergie et passives qui fut leur partenaire. Elaboré à partir de trois petites esquisses, le concept a vu le jour. Le plan se lit comme une série de volumes qui s'emboîtent. La maison n'arbore pas la forme parfaite d'une poutre, parce que le garage ressort un peu du volume principal.

Dans le respect de la compacité que requiert la norme passive, ce n'est pas un souci, étant donné que le garage ne fait pas partie du volume protégé. En d'autres termes: le garage n'est pas passif, mais la maison, oui. ! Denc !-studio : "Et pourtant, la partie garage se love docilement autour de la maison, avec l'avant-toit intégré." Les jeux de volume sont accentués par un habillage de façade varié : des plaques de fibrociment gris clair et des lamelles de bois. Celles-ci soulignent aussi l'horizontalité de la demeure."

Sofie De Vriese

Consultez le numéro 348 de notre magazine Je Vais Construire pour plus d'infos.

En savoir plus sur:

Nos partenaires