Simplicité et raffinement

14/11/11 à 13:38 - Mise à jour à 13:38

Le bureau de l'architecte Tom Van Biervliet y a construit une perle architecturale.

Lignes de force (selon l'architecte)

1. Compacité 2. Qualité de vie 3. Ouverture versus fermeture 4. Sobriété des matériaux et du concept

Architecte

Tom Van Biervliet - 050 67 51 16

"Nous souhaitions une architecture sobre qui brave le temps", déclarent les propriétaires. Le couple imaginait le style très inspiré de Neutra, Breuer, Koenig ou Van der Rohe. "Nous voulions nous lancer dans le modernisme. La devise minimaliste less is more nous parlait vraiment." Aujourd'hui, leur désir est devenu réalité.

La sobriété de la forme de leur maison répond entièrement à leur rêve. Les proportions épurées du plan et de l'élévation semblent étonnamment simples et raffinées. L'agencement de l'étage inférieur est clair et ouvert. Il comprend un grand living très lumineux et une cuisine séparée jouissant, à l'arrière, d'un débarras. Dans le living, trois grandes fenêtres donnent sur le jardin. À l'extérieur, une bande décorative de copeaux de schiste court le long de la maison.

Les propriétaires souhaitaient de nombreuses armoires de rangement - en MDF blanc laqué - pour des raisons pratiques mais aussi pour éviter tout risque de désordre visuel. La maison, qui présente une superficie habitable de 180 m², est équitable sous toutes ses facettes : architecture, utilisation des matériaux et finition.

Matériaux équitables

Les propriétaires ont choisi des matériaux équitables et durables. Les châssis des fenêtres sont en afrormosia légèrement poncé. Afin d'assurer une unité, ils ont sciemment choisi un sol en chêne pour toute la maison, y compris dans la salle de bains et la cuisine. Les planchers ont été traités avec des huiles de soja et de coco nourrissantes. Les murs intérieurs sont recouverts d'un fin enduit naturel qui descend, de manière très raffinée, au-dessus de la plinthe intégrée. Un détail à retenir ! La brique, le bois et le verre sont les ingrédients de base qui créent l'ambiance.

De l'extérieur de la maison, on voit clairement que les fenêtres courent jusqu'au plafond, ce qui accroît l'entrée de lumière. D'un point de vue architectural, cette figure de style intègre la fenêtre dans l'ensemble. Le verre, la brique et le plafond semblent dialoguer.

À l'entrée de la maison, il y a un beau renfoncement, également en afrormosia grisonnant, qui abrite la porte d'entrée (perpendiculaire au plan de la façade) et le mur latéral du débarras. La porte d'entrée a été sciée en onglet par rapport au parement et dégage ainsi une impression massive et sculpturale.

Philip Willaert

Consultez le numéro 346 de notre magazine Je Vais Construire pour plus d'infos.

En savoir plus sur:

Nos partenaires