Un cube pour structurer l'espace

15/02/12 à 16:16 - Mise à jour à 16:16

Perché dans un bâtiment ancien, l'appartement de 90 m² était complètement vide.

Lignes de force (selon l'architecte)

1. Le "fond de tableau" très inspirant, soit le cadre très particulier et les vues dont bénéficie l'appartement. 2. Les contraintes fixées par le propriétaire qui ont amené des solutions originales, comme la table pivotante. 3. Le travail de microarchitecture et d'intégration du mobilier, des éléments d'éclairage et des techniques.

Architecte

Sébastien Krier - 04 232 16 26

Le bâtiment était à l'abandon depuis longtemps... Cette ancienne armurerie en "L", située sur les hauteurs de Liège, a été réhabilitée il y a quelques années et transformée en logements par l'architecte Thierry Sherrington. Des appartements vendus "casco", bruts, sans la moindre finition.

L'un des futurs propriétaires vivait à deux pas de là et cherchait à acheter dans le quartier. Il a apprécié l'esprit "loft" qui régnait dans la propriété et a acquis un appartement au deuxième étage. Installé dans l'aile perpendiculaire à la rue, il profite à la fois du calme de la cour intérieure et d'une vue sur toute la ville.

Un appartement à l'esprit "loft"

Tout en longueur, l'appartement est généreusement vitré sur ses deux façades, les baies offrant des vues ciblées sur la ville, comme des cadres posés sur le paysage. Au sud, le pignon s'ouvre en terrasse.

Pour aménager son intérieur, le propriétaire a fait appel à l'architecte Sébastien Krier. "En 7 ou 8 mois, les travaux étaient terminés, se souvient l'occupant. Tout était à faire, c'est vrai, mais il n'y avait rien à défaire puisque l'appartement était vide."

Pour organiser l'espace, l'architecte y a intégré un cube reprenant la chambre, la salle de bains et le coin vestiaire. Une manière de meubler le volume et de séparer les fonctions sans cloisonner l'appartement. Le cube est décollé du plafond et de l'un des murs par des vitres qui permettent de conserver des perspectives.

"On voulait conserver l'esprit loft mais il fallait faire avec des contraintes : la largeur du bâtiment était réduite et, avec 90 m², la surface était typique de celle d'un appartement, explique l'architecte. L'intégration du cube permet de garder une perception globale de l'espace et d'avoir une ligne de plafond continue."

Léa Bierlin

Consultez le numéro 348 de notre magazine Je Vais Construire pour plus d'infos.

En savoir plus sur:

Nos partenaires