Une maison en forme de sablier

25/06/12 à 09:54 - Mise à jour à 09:54

Hans Termote savait depuis dix ans déjà à quoi devait ressembler sa maison idéale.

Lignes de force (selon le maître d'ouvrage)

1. L'entrée de lumière via les pans de toiture vitrés (au nord et au sud) et les grandes baies vitrées (dans les façades est et ouest) est parfaite et n'induit aucun risque de surchauffe. Nous ne souffrons pas du regard des curieux et jouissons de vues imprenables sur la campagne. 2. La configuration en sablier apporte un plan ouvert au sol, qui découpe l'espace de manière originale. 3. Cette maison conçue pour deux personnes fait la part belle aux espaces de vie et met la zone de nuit entre parenthèses.

Architecte

Marc Lammerant - 051 65 81 24

C'est en 2008 que Chantal et Hans ont mis sur papier les plans de leur nouvelle maison. La construction a démarré un an plus tard et, en mai 2010, les propriétaires ont pris possession des lieux. Les enfants ayant quitté la maison, ils pouvaient se contenter d'une maison plus compacte. Le maître d'ouvrage caressait depuis longtemps le souhait d'une conception très spécifique. Il savait depuis dix ans déjà à quoi devait ressembler sa nouvelle maison.

Après quelques recherches, le couple a trouvé une parcelle parfaitement adaptée au projet. Elle se situe le long d'une route provinciale assez fréquentée mais offre une vue imprenable sur les champs de Zwevezele, en Flandre occidentale. Le vieux bâtiment qui subsistait en bordure de rue a été démoli et la nouvelle maison a été construite plus en retrait. Pour ce faire, le couple a fait appel à l'architecte Marc Lammerant. "Fort d'un concept déjà bien défini qu'il a pleinement adopté, l'architecte a pu se concentrer entièrement sur la stabilité, l'isolation, la ventilation, le traitement des eaux...", observe Hans Termote.

Une symétrie parfaite

La forme extérieure de la maison est parfaitement rectangulaire, sans aucun renfoncement dans les façades (à l'exception de la niche d'entrée). À hauteur du toit, il y a deux "plis" : le versant nord et le versant sud du toit en pavillon sont rentrants et constituent un signe avant-coureur de la répartition intérieure, conçue de manière parfaitement symétrique. Les murs intérieurs suivent en effet les lignes obliques du toit et forment un parfait sablier. Les deux moitiés de ce sablier comprennent le salon et le bureau dans la partie avant, et la cuisine et la salle à manger dans la partie arrière.

Les deux parties sont reliées par un étroit passage d'un mètre. Cet agencement particulier divise la zone de vie de manière originale. D'un côté, le "creux" du sablier reçoit la chambre à coucher avec salle de bain intégrée et une chambre (d'amis) polyvalente, tandis que l'entrée principale avec accès au vestiaire et au WC se trouve à l'opposé. La zone de vie occupe la plus grande partie de la surface disponible. Les propriétaires ont délibérément choisi de n'avoir ni étage, ni cave, ni grenier. Un espace séparé jouxte toutefois la cuisine, celle-ci faisant partie intégrante de l'espace de vie. Le bureau est également inclus dans cette zone de vie ; il se trouve dans une sorte de niche et est ainsi isolé du reste, tout en en faisant indissociablement partie.

Sofie De Vriese

Consultez le numéro 352 de notre magazine Je Vais Construire pour plus d'infos.

Nos partenaires