HP Architecture: "C'est un métier qui allie le relationnel, le technique, la création, et qui surtout pousse à la curiosité"

07/04/17 à 16:16 - Mise à jour à 16:16

Source: Je Vais Construire

Au nord de la province de Luxembourg, Marche-en-Famenne a acquis ces dix dernières années une vraie ardeur d'avance. Installé dans le centre historique de la ville, le bureau HP Architecture partage ce dynamisme depuis huit ans. Les deux associés, David Hotua et Pierre Poncelet, jouissent déjà tous deux d'une belle expérience dans le domaine de l'architecture privée et publique partout en Wallonie.

HP Architecture: "C'est un métier qui allie le relationnel, le technique, la création, et qui surtout pousse à la curiosité"

© .

Parmi les projets que vous avez réalisés, quels sont ceux qui vous procurent le plus de fierté ?

David Hotua & Pierre Poncelet : Il s'agit d'abord d'un projet d'extension d'une maison d'habitation dans le village de Durnal, qui s'est transformé en une très importante transformation. Une petite maison sans caractère, mais située sur un beau terrain bien exposé, qui a été coupée en deux et dont la surface totale a triplé. Un défi urbanistique et technique réussi pour un résultat esthétique dont nous sommes très fiers, notamment grâce à une entreprise extrêmement compétente et à une très bonne relation avec le maître d'ouvrage.

La construction de l'école de Les Fossés (commune de Léglise) est importante car il s'agissait à cette époque de notre plus gros dossier scolaire, la construction d'une école primaire et gardienne au beau milieu des champs. La fierté réside bien sûr dans le fonctionnement de l'école, la conception des moindres détails et le respect du budget, mais surtout dans le sourire des enfants et enseignants qui vivent le projet au quotidien.

Pour quel projet en cours ou en préparation avez-vous des attentes élevées ?

D. H. & P. P. : Un projet global d'urbanisation et de promotion résidentielle et commerciale à Marche-en-Famenne sur une friche industrielle. C'est un projet très complexe à tous points de vue mais qui va clairement identifier un des quartiers de la ville.

Quel projet d'un autre architecte belge vous semble particulièrement réussi ?

D. H. & P. P. : La Barn House à Roulers, de BURO II. La simplicité formelle du projet s'intègre comme un élément classique du paysage tout en renfermant une architecture très contemporaine.

Quels sont les architectes étrangers qui vous inspirent ?

D. H. & P. P. : Rem Koolhaas, Herzog & de Meuron, Daniel Libeskind et tant d'autres qui sont à chaque fois une source d'étonnement.

Quel projet récent construit à l'étranger considérez-vous comme particulièrement réussi ?

D. H. & P. P. : Il n'est plus très récent, mais le musée juif de Daniel Libeskind à Berlin est une expérience marquante. La déambulation dans cette quasi sculpture est en adéquation totale avec le thème imposé.

Quels aspects du métier d'architecte trouvez-vous passionnants ?

D. H. & P. P. : C'est un métier qui allie le relationnel, le technique, la création, et qui surtout pousse à la curiosité.

La concrétisation de l'esquisse jusqu'à la perception physique d'un projet reste l'un des aspects les plus enrichissants de notre profession.

Quelle rencontre fut décisive pour votre épanouissement professionnel ?

D. H. & P. P. : Notre rencontre mutuelle qui nous a menés à la création de notre bureau.

Vous reconnaissez-vous encore dans les jeunes étudiants ambitieux que vous étiez ? Le rêve correspond-il à la réalité ?

D. H. & P. P. : La perception du métier en tant qu'étudiant est très loin de la réalité mais, au fil des années, nous gagnons en liberté, en créativité, en assurance et donc en plaisir.

Formation

Études : ISA Saint-Luc à Liège (tous les deux) ; Université technique de Lisbonne (D. Hotua)

Stage : chez différents architectes régionaux

Mémoire : La ville comme pôle (P. Poncelet) ; Investigations historiques et architecturales de la gare de Péruwelz (D. Hotua)

Nos partenaires