Humidité dans la maison ? Suivez le guide.

14/02/11 à 09:37 - Mise à jour à 09:37

Source: Je Vais Construire

En cas de problèmes, l'intervention d'un expert en humidité et d'isolation peut se révéler utile.

Humidité dans la maison ? Suivez le guide.

© IGB/JVC

Air humide, courants d'air, condensation, développement de moisissures... autant de symptômes générés par un défaut d'isolation et/ou de bonne gestion de l'hydrologie dans le logement. Certes, "il vaut mieux prévenir que guérir" mais lorsque les problèmes se manifestent, il est crucial de les résoudre. C'est alors que l'intervention d'un expert en isolation et hydrologie peut s'avérer très utile.

1. Priorité à l'isolation et à la ventilation


Un manque ou un défaut localisé d'isolation crée un pont thermique, c'est-à-dire un endroit par lequel la transmission du froid de l'extérieur vers l'intérieur et de la chaleur dans le sens inverse est rendue possible. Outre la perte énergétique qu'il représente, le pont thermique est aussi souvent source de problèmes d'humidité.

Une bonne isolation doit aussi être accompagnée d'une ventilation suffisante afin de renouveler l'air de l'habitat. Car l'isolation empêche le renouvellement naturel de l'air par fuite. Et si cet air n'est pas suffisamment renouvelé, il va se charger, jusqu'à saturation, en humidité générée par les diverses activités des occupants : respiration, vaisselle, douche, sèche-linge... Une concentration importante en humidité devient alors un milieu favorable à l'apparition de condensation et au développement de moisissures et de champignons.

2. Le recours à un expert


Si vous ne parvenez pas à résoudre un problème d'humidité par de simples gestes (élever la température momentanément, augmenter le débit de la ventilation...), il est vivement conseillé de faire appel à un expert en isolation et hydrologie afin de limiter les dégâts. Car s'il est en général assez facile d'observer ces divers phénomènes, il est souvent plus difficile d'en déterminer les causes exactes et d'y remédier de manière efficace et durable. Il n'est pas rare en effet qu'un problème découle en réalité d'un autre et que sa source n'en soit pas toujours directement identifiable.

Pour commencer, l'expert visitera les lieux pour détecter et localiser les problèmes. Il évaluera ensuite la nature et le coût des dégâts éventuels. La détermination de la cause du problème est la phase la plus importante de son travail. À la suite de ce constat, il pourra dresser un rapport et vous mettre en contact avec des professionnels capables de solutionner l'origine du problème et de réparer les éventuels dégâts occasionnés. Pour son travail de détection, l'expert peut être amené à utiliser des outils de détection et de mesure. En voici les principaux :

- Le détecteur à radiofréquence est un appareil capable de mesurer l'humidité dans une paroi sans être influencé par le type de matériau. Le niveau de mesure de cet appareil est très fiable.


- Le détecteur à ultrasons permet de repérer le parcours de l'eau afin de détecter les zones d'où provient l'humidité. L'appareil permet également de détecter les moisissures. Cet appareil, utilisant la réflexion du son, doit être utilisé dans un local bien fermé pour ne pas fausser les mesures.


- La caméra thermographique produit des images infrarouges permettant, outre la détection de ponts thermiques, de détecter la présence d'eau (entrées d'eau, points de rosée, dimension des tâches d'humidité, etc.) dans toutes les parties du bâtiment (enveloppe extérieure, toit, murs, sol, etc.). Le coût de cette technique est relativement onéreux mais aussi très efficace. Vous pouvez revoir à ce propos notre article sur la thermographie dans le numéro 335 (novembre) de Je vais Construire.


- La technique de détection par lumière ultraviolette permet de détecter la présence d'humidité et de champignons grâce à la fluorescéine teintée. Cette poudre se mêlant à l'eau décrit ainsi la présence, la trajectoire et l'étendue du développement des champignons.

3. Combien coûte l'expert ?


Une expertise standard sans rapport coûte environ 375,00 euros hors TVA, tandis qu'une expertise standard avec rapport vaut quelque 435,00 euros hors TVA. En cas de prestations à un taux horaire, il faut compter 95 euros hors TVA par heure et un forfait de plus ou moins 250 pour les frais de secrétariat et d'ouverture de dossier. D'autres frais généraux peuvent être comptabilisés en fonction du dossier mais ces derniers ne sont pas généralement très importants.



Jérémy Goldyn


Remerciements à monsieur Paul Beaujean, E&T sa (Expertise et techniques spéciales)

En savoir plus sur:

Nos partenaires