Que fait un coordinateur de sécurité ?

11/02/11 à 11:47 - Mise à jour à 11:47

Source: Je Vais Construire

Les tâches d'un coordonnateur de sécurité dans les diverses étapes de construction.

Les tâches d'un coordonnateur de sécurité dans les diverses étapes de construction.


1. Phase de conception

Au cours de la phase de conception de l'habitation/du bâtiment, le coordinateur de sécurité doit aider l'architecte (ou, en l'absence d'architecte, l'entrepreneur chargé des travaux) à intégrer dans son concept les mesures préventives et de sécurité dont les exécutants et les contremaîtres du chantier devront tenir compte durant la phase d'exécution. Il rédige à cet effet un plan de sécurité et de santé.

2. Phase d'exécution

Au cours de la phase d'exécution, le coordinateur de sécurité veille à la coordination des activités des entrepreneurs ; il doit se rendre sur le chantier à intervalles réguliers (par exemple une fois par semaine) pour s'assurer que le plan de sécurité et de santé est effectivement mis en oeuvre et que toutes les mesures proposées sont respectées ; il tient à jour un journal de coordination.

Dans le cas de travaux à haut risque, il doit vérifier que ces travaux sont exécutés de la manière la plus sûre. Il doit également être présent sur le chantier au début de chaque nouvelle phase de construction.

3. Réception

Après la réception de la construction, il établit un dossier d'intervention ultérieure (DIU) et le remet au maître d'ouvrage. Ce document comporte toutes les mesures importantes concernant les travaux d'extension, d'entretien et de rénovation ultérieurs. Tous les éléments architecturaux (par exemple l'allure, les matériaux, les hauteurs...) et les éléments techniques (constructions, travées...) sont repris dans ce document.

Lorsque la coordination n'est pas obligatoire, le maître d'ouvrage doit constituer lui-même ce dossier ou confier cette tâche à son architecte ou à son entrepreneur. Le maître d'ouvrage doit conserver ce dossier et le soumettre au coordinateur de sécurité à l'occasion d'éventuels travaux ultérieurs. Dans le cas d'une vente directe de l'habitation (par exemple par une entreprise de construction), le dossier est remis au nouveau propriétaire.



Chantal Verrecas

En savoir plus sur:

Nos partenaires