À l'ombre du clocher

12/08/10 à 08:50 - Mise à jour à 08:50

Au coeur du village Schepdaal, à l'ombre du clocher, se dresse une habitation contemporaine de deux indépendants.

LIGNES DE FORCE 1. La situation au coeur d'un village, non loin d'une métropole : proximité des commerces, des écoles, des transports en commun... 2. L'agencement très équilibré des espaces privés et professionnels. 3. Les économies d'énergie combinées à la liberté d'une maison trois façades. 4. Les finitions soignées dues à une collaboration fructueuse entre l'architecte et l'architecte d'intérieur.

ARCHITECTEBureau d'architecture B-111, Johan Rutgeerts

"Nous cherchions une maison située au coeur d'un village, raconte Ann-Sophie. Un village se développe organiquement, en fonction des besoins et de l'époque, et on voit surgir des habitations et des styles différents. J'adore ces visages multiples, ils donnent vie à l'ensemble."

Ann-Sophie et Christophe ont déniché une maison à Schepdaal. Dans un premier temps, leur souhait était de transformer la bâtisse en maison unifamiliale avec deux cabinets de travail. La maison présentait un bâti solide mais sans le moindre confort, et les techniques utilisées étaient largement dépassées. En outre, il y avait des problèmes d'humidité.

Partie privée

Du coup, la maison mais aussi les dépendances ont été rasées. Pour la nouvelle construction, ils n'ont plus dû tenir compte des limitations du bâti existant et ont pu concevoir une habitation moderne, spacieuse à souhait, permettant de réaliser tous leurs souhaits. La demande de permis ne s'est toutefois pas déroulée sans heurts. Il n'existait aucune règle, ce qui n'a pas facilité le dialogue entre les parties.

À l'avant, on a prévu les espaces de service à caractère fermé ; à l'arrière, la partie privée, tout en ouverture sur le jardin et les zones vertes alentour. La façade à rue (orientée nord nord-est) arbore différents parachèvements : bardage de cèdre et crépi. Sur la gauche, le garage sert de tampon entre la maison et la place de l'Église.

Tout l'avant de la maison est occupé par le cabinet vétérinaire de Christophe. Entre le garage et le cabinet, légèrement en retrait, l'entrée principale mène à la partie privée et au bureau d'Ann-Sophie. Sa petite salle d'attente et de réunion communique avec le vaste hall d'entrée qui fait partie des espaces privés. Ses clients passent par le hall pour accéder au bureau qui donne également sur le jardin. La cuisine à vivre jouxte le bureau. "Grâce à la vue sur le jardin depuis mon bureau et au lien direct avec la cuisine, je garde toujours un oeil sur les enfants", se réjouit Ann-Sophie.

Clocher de l'église

Côté jardin (orienté au sud sud-ouest), la structure se veut contemporaine, totalement ouverte. La longue et haute façade vitrée, enchâssée dans une structure fine en acier, embrasse en quelque sorte le vaste jardin. La prairie située derrière celui-ci souligne encore cet effet d'ouverture. Le bureau d'Ann-Sophie, la cuisine-salle à manger et le séjour avec espace jeux forment visuellement un ensemble harmonieux.

La cage d'escalier est perpendiculaire au mur latéral de l'église et présente, à l'exception de quelques hautes fenêtres, un caractère fermé. Johan Rutgeerts a considéré que cette situation sur le flanc de l'église constituait une donnée fascinante et a voulu l'intégrer dans l'habitation. Du coup, on aperçoit le clocher de l'église à chaque étage.

On accède au premier étage par un escalier sobre en chêne français. Le hall de nuit est séparé de la cage d'escalier par une porte de verre. "Les espaces sommeil ne sont que rarement chauffés et, pour économiser l'énergie, on a décidé de fermer la partie sommeil", commente Ann-Sophie.

Chantal Verrecas

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos