En images: Gris mais tout sauf déprimant

19/10/17 à 17:00 - Mise à jour à 16:58

Une maison dans le sud de Bruxelles. Avant, elle était blanc sale. Maintenant, elle est grise. Mais cela ne concerne que la façade avant. À l'intérieur, elle a subi une profonde transformation. Un processus qui a duré dix ans. "La patience de Jeroen et Marijke, les propriétaires, a été cruciale pour la réussite de ce projet", déclare Bruno Vanbesien, architecte.

À quelques centaines de mètres de la gare, derrière un coin... Une façade nette, une porte d'entrée sobre. Pas vraiment ce à quoi on s'attend dans un quartier qui en rebuterait plus d'un. Circulation dense, sans-abri qui traînent devant un immeuble de bureaux en piteux état... C'est la ville. Et pourtant, il fait bon vivre à Bruxelles.

"Mon épouse et moi avons étudié ici pendant quelques années. Ensuite, nous avons eu un appartement en location dans le centre, avant d'acheter la maison en 2005. C'est une maison compacte de 1907. On ne peut pas dire que nous sommes tombés sous le charme, mais elle est à quelques minutes de marche de la Bourse... et elle était abordable. Dans notre budget, c'était automatiquement ce genre de quartier. Nous avons estimé que c'était une décision rationnelle", explique Jeroen.

Nos partenaires