En images : un loft moderne dans une vieille usine de chaussures

25/11/14 à 12:01 - Mise à jour à 14:21

" L'avantage d'un loft, c'est qu'on entre dedans et qu'on y fait ce qu'on veut "... quand on veut ! Telle est l'option défendue par Alizée De Meyer, la jeune architecte d'intérieur qui a élu domicile dans cet espace qui lui sert également de bureau. Elle et son compagnon y ont posé leurs valises pour quelques années après avoir habité un temps dans un quartier beaucoup plus branché.

Pour le couple, le moment était venu d'acquérir un premier logement, dans un environnement calme et verdoyant, dans un quartier de la ville abordable pour les jeunes. " Nous avons cherché grosso modo pendant un an avant de tomber sur ce complexe, une ancienne usine de chaussures (la Compagnie franco-belge "La Chaussure", devenue ensuite un dépôt de cigarettes, ndlr) réaffectée en lofts, dans le bas de Forest. "

Les lots (32 appartements de 87 à 175 m² et une surface de bureaux de 197 m²) répartis sur deux bâtiments étaient vendus " casco ", ce qui signifie en gros oeuvre fermé - en d'autres termes, toutes les finitions intérieures sont à réaliser par les acquéreurs. Une aubaine pour Alizée De Meyer qui a pu créer un lieu de vie sur mesure, en fonction des besoins et du budget du moment.

Comme elle aime travailler chez elle, le bureau fait partie intégrante du projet et déborde volontiers sur la table de la salle à manger où l'architecte réunit tant ses clients que ses amis ! La flexibilité est un élément important de la démarche de la jeune femme qui ne conçoit pas d'espace figé, défini une fois pour toutes.

Texte: Laurre Eggericx / Photos: Stéphanie Bodart

Bureau d'architecture d'intérieur Alizée De Meyer

www.adm-ai.be

Je vais Construire & Rénover n°376

Nos partenaires