En images: Une ferme à façade longue remise en état

27/06/17 à 13:42 - Mise à jour à 14:06

Concilier l'ancien et le nouveau, c'est parfaitement possible. Cette ferme tout en longueur, dans la Campine anversoise, en est un bel exemple. Un morceau d'histoire architecturale qui ne manquerait pas d'effrayer un propriétaire moyen dans son désir de l'adapter aux exigences actuelles. Mais pas dans le cas présent. Cette maison a été restaurée dans toute sa splendeur, tout en remplissant avec brio les fonctions attendues d'une habitation contemporaine.

Elle semble presque à l'étroit dans la rue, entourée de maisons récentes ou plus anciennes. Il faut même la chercher un peu avant de la découvrir... "Jadis, c'était différent, déclare l'architecte et propriétaire Thomas Swaenepoel. Dans le premier atlas de Belgique, le Ferraris de 1777, la ferme est déjà là, seule. Il y avait juste, un peu plus loin, l'église du village et l'abbaye de Tongerlo pour lui tenir compagnie. Aujourd'hui, elle est prise dans le tissu architectural de la commune."

Heureusement, elle a conservé une grande partie de son charme, notamment grâce au vaste jardin et aux murs attenants à l'arrière, qui l'isolent totalement de la circulation côté rue. Le contraste ne pourrait être plus grand. Animation et calme ne sont séparés que de quelques mètres.

Je Vais Construire 402.

Josse Devriendt

Nos partenaires