En images : une maison épurée s'élève vers le ciel anversois

12/02/18 à 17:06 - Mise à jour à 17:05

En dessinant sa maison familiale à Anvers, l'architecte Hansi Ombregt visait les étoiles. Cette construction arbore fièrement ses cinq étages et ses 18 mètres de haut. Un assemblage de sobriété, au milieu duquel l'escalier semble serpenter à sa guise.

Dans le quartier Montevideo, sur "het Eilandje" (la petite île) d'Anvers, la maison blanche de l'architecte Hansi Ombregt défie le soleil et tient la dragée haute au complexe d'habitations adjacent. Et pourtant, il n'y a pas si longtemps, le paysage était bien différent ici...

Tabula rasa

"Lorsque nous avons acheté la maison, ce n'était rien d'autre qu'un taudis", se souvient Hansi. "Le bâtiment avait été vendu et acheté à plusieurs reprises. Les propriétaires avaient, à chaque fois, entrepris des transformations, sans jamais rien terminer. J'ai voulu aborder cette maison de rangée tout à fait autrement, en faisant littéralement table rase du passé, afin de pouvoir développer un plan selon mes désirs."

En tenant compte, toutefois, des projets d'avenir du quartier, en plein renouveau. "Il y avait plusieurs terrains en friche autour de notre habitation. Depuis la chambre, nous avions même, au début, une vue parfaitement ouverte sur l'Escaut. Nous savions que cela n'était que temporaire et que des projets de construction allaient commencer. J'en ai tenu compte dès le début."

Je Vais Construire 408

Texte: Anja Giegas

Nos partenaires