Habiter un ancien internat

04/08/10 à 14:15 - Mise à jour à 14:15

Un internat pour les enfants de mariniers transformé en habitation particulière. La majestueuse chapelle attenante à l'internat présentait une donnée architecturale des plus fascinantes.

LIGNES DE FORCE 1. L'immense espace de la chapelle et sa situation somptueuse avec vue sur le port 2. Bon nombre d'éléments d'origine de l'ancienne bâtisse ont été remis en valeur 3. Les espaces communiquent et la charpente de la chapelle est visible d'en bas 4. Un remarquable volume blanc intègre le garde-corps, la console TV, le bureau et la bibliothèque

ARCHITECTEPiet Vandewalle

Sur la façade avant, on peut encore lire clairement "Chapelle des Mariniers". Et pourtant, ce nom ne se réfère qu'à une partie de la fonction de la bâtisse, vraisemblablement bâtie à la fin du XIXe siècle dans le port de Gand. En fait, c'était un internat pour les enfants de Mariniers qui venaient y suivre des cours en semaine.

L'immense espace de la chapelle et sa magnifique situation avec vue sur l'eau et les docks du port ont stimulé l'enthousiasme du commanditaire. La structure de l'immeuble était encore en bon état mais le bâtiment n'avait jamais assumé la fonction d'habitation. En concertation avec le commanditaire, l'architecte s'est penché sur le plan global impliquant un réagencement complet du bâtiment jusqu'au choix des matériaux et l'ameublement sur mesure.

Le résultat final propose une maison unifamiliale développant un séjour et une cuisine au rez-de-chaussée ; un coin salon, un bureau, une chambre à coucher avec salle de bains au premier étage, et deux chambres avec cellule sanitaire au second.

Spatialité

La toiture a été rénovée et dotée d'une isolation, la menuiserie extérieure a été remplacée et toutes les façades extérieures ont été complètement nettoyées. Bon nombre d'éléments d'origine ont été préservés : la charpente de toiture, le couloir central reliant la porte d'entrée à l'arrière de l'habitation, l'ancien sol carrelé en damier ou encore les anciens radiateurs. Et naturellement, toutes les techniques utilisées ont fait l'objet d'un examen minutieux.

"La chapelle proposait un espace extraordinaire et particulièrement fascinant, commente Piet Vandewalle. Mais depuis le rez-de-chaussée, on ne pouvait en aucune façon profiter de cet espace. À moins de percer un énorme trou dans le sol de la chapelle, à l'étage." Les poutres portantes dans le sol de la chapelle ont été conservées, afin de laisser apparente la nature de l'intervention.

"Nous avons profité de l'occasion pour combiner le vide ainsi créé avec la circulation verticale, l'escalier ainsi qu'un meuble multifonctionnel à l'étage. Ce meuble intègre la console télé, un bureau, une bibliothèque et la balustrade." Une manière brillante d'allier spatialité et fonctionnalité dans un ensemble compact.

Sofie De Vriese

En savoir plus sur:

Nos partenaires