Le Belge rénove son habitation quatre fois dans sa vie

26/01/17 à 14:45 - Mise à jour à 14:45

Les Belges ont non seulement une brique dans le ventre, mais il est clair qu'ils investissent aussi dans la rénovation et l'aménagement de leur habitation. C'est l'un des résultats les plus frappants d'une enquête réalisée à la demande de FISA, l'organisateur de grands salons nationaux tels que Batibouw et Cocoon.

Le Belge rénove son habitation quatre fois dans sa vie

© iStock

En octobre 2016, FISA a demandé au bureau d'analyse de marché Incidence 360° Market Research Solutions d'interroger 1010 Belges sur leur habitation, les travaux de rénovation éventuels et l'organisation des loisirs dans leur maison. Voici les résultats.

Changement continu

Sept sur dix participants de l'étude sont propriétaires de leur maison. Les propriétaires d'une habitation préfèrent une maison (82%) à un appartement. Les propriétaires vivent quinze ans dans la même maison et les locataires cherchent d'autres horizons après sept ans en moyenne.

D'après l'étude, nous sommes généralement très satisfaits de notre logement, même si on modifie notre intérieur tous les deux à trois ans. Nous puisons le plus souvent notre inspiration sur Internet et sur des sites comme Pinterest et Instagram. Mais les salons pour la décoration et la construction constituent également une source d'inspiration importante.

Bricolage

53% des Belges rénovent un jour leur habitation. Une nouvelle salle de bains, un coup de peinture, une véranda... nous nous retroussons les manches 4 fois au cours de notre vie pour améliorer notre habitation et la rendre encore plus agréable. Cela concerne surtout la salle de bains et la cuisine. On effectue souvent les travaux de peinture soi-même. Pour les travaux plus importants au toit, au chauffage, aux châssis et à l'électricité, par exemple, on fait plutôt appel à un professionnel ou à un expert.

La moitié des travaux de rénovation prennent du retard. (Parce qu'on veut tout faire soi-même ?) L'échéance est souvent dépassée de 7 semaines. Nous avons également beaucoup à apprendre en matière de devis et de budget. Plus de la moitié des entrepreneurs belges dépassent leur estimation de départ. Le montant total dépensé est souvent de 16 % de plus que le devis. (EK)

Nos partenaires