Même consommation, volume double

17/08/11 à 16:17 - Mise à jour à 16:17

Après une vingtaine d'années d'occupation, les propriétaires de ce bungalow estimaient qu'il était grand temps de le rénover.

LIGNES DE FORCE 1. La surface habitable du bungalow a plus ou moins doublé après la rénovation. 2. Auparavant, les pièces n'étaient reliées ni entre elles, ni avec le jardin. Cette situation est maintenant complètement renversée. 3. La structure existante a été maintenue pour soutenir le nouvel étage, afin d'économiser les coûts de travaux de stabilité. 4. L'aménagement est plus ou moins resté le même. Seuls le hall d'entrée et la cuisine ont changé de place, créant ainsi une toute nouvelle orientation et une dynamique plus fonctionnelle.

ARCHITECTERoel Bergiers

Lorsqu'Ivo et Marleen ont acheté le bungalow en 1983, celui-ci avait déjà quinze ans. À l'époque, il ne nécessitait aucun aménagement pour répondre au confort que réclame un jeune couple marié. Un quart de siècle s'est écoulé depuis. Le couple a bien profité de la maison et l'a adaptée en fonction de ses besoins. En fin de compte, les possibilités d'améliorations "à petite échelle" semblaient épuisées. L'heure était venue de rénover la maison en profondeur. La demande la plus radicale du maître d'ouvrage était la construction d'un étage à la place du grenier sous le toit incliné, ce qui fut fait.

Trois niveaux

La maison compte désormais trois niveaux complets (caves et garage compris) au lieu de deux. La finition en crépi blanc et le toit plat lui donnent l'aspect d'une architecture contemporaine. "Pourtant, précise l'architecte, nous avons conservé plus qu'on ne pourrait le croire à première vue." De fait, la structure a été préservée de manière à construire le nouveau volume sur la structure porteuse existante (deux axes porteurs).

Côté jardin, l'architecte a joué avec les lignes et les formes. En prévoyant un débordement du nouvel étage, il a automatiquement créé une terrasse couverte. Toute la façade sud est dotée de grandes baies vitrées. La maison est ainsi en relation beaucoup plus étroite avec le jardin, et la terrasse est nettement plus exploitable. Le débordement de l'étage et une protection solaire externe évitent toute surchauffe en été.

La cuisine

Le résultat de l'aménagement, dessiné en deux traits de crayon, est époustouflant : le hall d'entrée (à l'origine côté sud) et la cuisine (à l'origine côté nord) ont simplement été intervertis, offrant ainsi une orientation nettement plus favorable. La cuisine est désormais orientée vers le sud et profite, grâce aux grandes fenêtres, d'une vue optimale et d'un accès aisé à la terrasse et au jardin. La cuisine agrandie est reliée au séjour par une large ouverture.

L'ancienne cuisine était petite, fermée et située dans la partie la plus sombre de la maison. La seule fenêtre donnait sur la maison voisine, fort proche. Cet espace a été transformé en hall d'entrée et est devenu le point central de la maison, assurant l'accessibilité à toutes les pièces, indépendamment les unes des autres. Il forme une pièce supplémentaire à part entière et contribue fortement à la sensation d'espace.

Consultez le numéro 343 de notre magazine Je vais construire pour plus d'infos sur la rénovation de cette maison.

En savoir plus sur:

Nos partenaires