Simple, confortable et efficace

14/04/11 à 17:46 - Mise à jour à 17:46

L'objet de ce projet est une maison trois façades datant des années 50.

LIGNES DE FORCE 1. Une nouvelle extension qui s'élargit vers l'arrière et se trouve rehaussée d'un niveau ; une plus-value en termes de spatialité. 2. En intégrant le mobilier latéralement, on préserve un confortable espace de circulation au centre. 3. L'ancien et le neuf se rencontrent dans une confrontation préservant au maximum les éléments décoratifs d'origine tout en veillant à une uniformité épurée.

ARCHITECTEBureau d'architectes Asterisk, architecte Marc Liebert

L'objet de ce projet est une maison trois façades datant des années 50. De la rue, seule la nouvelle menuiserie extérieure de la façade à peindre trahit les modifications apportées à la demeure, la principale intervention visible de l'extérieur se situant à l'arrière.

La menuiserie de la façade avant est composée d'aluminium noir, contrairement à l'extension où l'aluminium anodisé a été privilégié.

La phase la plus lourde du projet a consisté dans la démolition de ces cabanons typiques que l'on retrouve un peu partout ici dans les jardins. La nouvelle extension qui y a pris place est dotée d'une grande baie vitrée coulissante côté jardin, et d'un longiligne bandeau vitré latéral dont l'extrémité est ouverte, conférant un cachet assurément graphique à la structure latérale de l'extension.

Un espace entièrement ouvert À l'intérieur, excepté le hall d'entrée, le programme est un espace entièrement ouvert. Du côté du bâti existant, la cuisine a été posée à l'avant, côté rue. Un espace bureau a été aménagé dans son prolongement et consiste en un meuble mural ouvert faisant face à une fenêtre carrée dont l'encadrement existant a été agrandi.

Le séjour et la cage d'escalier sont séparés par une double porte de verre, sans profilés, assurant ainsi une parfaite continuité visuelle et un joli contraste.

On perçoit ainsi clairement le passage entre la nouvelle partie et l'ancienne, marquée par la porte et le carrelage d'origine, éléments décoratifs particulièrement mis en valeur dans leur nouvel écrin blanc.

Dans le bloc central délimitant partiellement l'espace repas, des toilettes et des espaces de rangement ont été installés. Les toilettes sont accessibles par le hall, tandis que les espaces de rangement le sont via le séjour.

Les portes en MDF ont été fixées dans le plan des parois murales et sont dépourvues de chambranles pour se faire très discrètes.Le mur du hall a été complètement dénudé et seule la brique apparente a été peinte en blanc.

L'étage quant à lui n'a pas vraiment subi de transformations mais une sérieuse mise à jour, via notamment le nouveau mobilier conçu par le maître d'ouvrage dans les chambres à coucher et la nouvelle salle de bains.

Le grenier, autrefois un débarras sans aménagements placé directement sous les tuiles de toiture, accueille à présent deux chambres d'enfants.

Sofie De Vriese

En savoir plus sur:

Nos partenaires