Trésor urbain

09/08/10 à 15:02 - Mise à jour à 15:02

À Bruxelles comme ailleurs, les façades sont souvent trompeuses. Derrière les apparences, des trésors peuvent apparaître.

LIGNES DE FORCE 1. Une gestion réfléchie des apports de lumière naturelle. 2. Des espaces ouverts et des perspectives traversantes. 3. Une fluidité à la fois physique et visuelle.

ARCHITECTEIlan Taub

Située dans une petite rue de la commune d'Uccle, cette maison de rangée de 5,5 mètres de façade et de dimensions modestes présentait des paramètres très favorables à une rénovation ambitieuse et libre de toute contrainte. D'abord, ses volumes étaient simples et ensuite, son état proche du délabrement a accordé une grande liberté d'intervention.

Eu égard à la vétusté de la maison, le projet de rénovation a dû intégrer l'installation nouvelle des fondamentaux techniques : électricité, chauffage et plomberie ont donc été remis entièrement à neuf. Seule la toiture n'était pas à refaire.

Regard au loin

De manière générale, le souhait de départ des propriétaires était de bénéficier d'espaces très ouverts. Les pièces arrière qui recevaient une cuisine et une salle de bains ont été démolies, de même que le petit toit plat et l'ancienne véranda. Une extension en structure bois a ensuite été montée. Il en résulte une pièce confortable de 35 m² où s'implante le salon, complété par un espace petit déjeuner/bar essentiellement matérialisé par une table haute en "L" fixée au mur.

La grande baie vitrée, aux châssis en aluminium thermolaqué, délimite ce qui constitue le volume le plus vaste de la maison et plonge le regard au loin, puisque le jardin attenant s'étend sur 40 mètres de profondeur - une véritable curiosité urbaine étant donné la densité du quartier.

S'appuyant sur les murs mitoyens existants, une mezzanine surplombant le salon a été créée pour inviter la lumière dans la maison. La lumière de cette mezzanine extérieure inonde donc l'espace intermédiaire entre salon et cuisine, où une bibliothèque occupe par ailleurs tout un pan de mur.

Mezzanine extérieure

Deux grands stores à commande électrique occultent les baies vitrées en cas de besoin. "En choisissant de ne pas exploiter l'espace en terrasse, nous n'avons pas été à l'encontre des règles de l'urbanisme. En effet, de là-haut, la vue est directe sur l'intimité de nos voisins. Nous avons déjà un grand jardin et cette terrasse nous aurait de toute manière semblé superflue", ajoutent les propriétaires. La toiture de cette mezzanine extérieure a donc été végétalisée pour des raisons évidentes d'esthétisme.

Le très bel espace intérieur situé face aux baies vitrées de la mezzanine extérieure reçoit aujourd'hui un vaste bureau bénéficiant d'une vue transversale sur le jardin et d'une vue plongeante sur le salon. Le niveau du plancher de cette mezzanine correspondant à celui du plafond du salon, la grande respiration qui sépare les deux mezzanines forme un puits d'espace ascensionnel marquant la particularité de cette rénovation.

Stephan Debusschere

En savoir plus sur:

Nos partenaires