Un avenir en bois massif

21/03/11 à 14:24 - Mise à jour à 14:24

Une construction en bois massif des années 80 qui jouit désormais des atouts et de l'esthétique d'aujourd'hui.

LIGNES DE FORCE 1. Le charme d'une maison en bois. 2. La spatialité des volumes (espace ouvert jusqu'au faîte de toiture). 3. Une rénovation "modeste" qui a su rehausser les atouts d'origine.

ARCHITECTE Greet Nelis

Christie occupe avec sa famille la maison de ses beaux-parents, une construction en bois massif datant de 1985 et rénovée il y a trois ans.

La nouvelle rénovation souhaitée consistait à ajouter l'une ou l'autre petite extension, intégrer le garage à l'espace de vie, parer la façade de briques, peindre les parois murales et les plafonds en bois, ainsi qu'installer une nouvelle cuisine et une nouvelle salle de bains.

Tous les atouts de la maison d'origine ont été conservés - l'agencement, la spatialité et le bois, bien entendu. La superficie habitable a été agrandie grâce à une extension de quelques mètres carrés seulement.

Façades de bois Restées apparentes durant de nombreuses années, les façades de bois ont été habillées de briques de parement qui ont ensuite été chaulées. Les parois intérieures en bois ont quant à elles été simplement recouvertes d'une couche de peinture, mais la différence est plus que notable.

Sur tout l'espace intérieur, le brun-orangé a fait place à des teintes de terre, claires et veloutées. Alliés au bois, ces coloris ont su créer une atmosphère doublement chaleureuse.

Construction en bois massif

La construction en bois massif est basée sur une structure composée de rondins massifs superposés. Dans le cas d'une ossature bois, c'est la structure portante qui est exécutée en bois.

Dans les deux cas, on se sert d'une matière première renouvelable, qui extrait le CO2 de l'atmosphère et contribue donc directement à réduire l'effet de serre.

Sofie De Vriese

En savoir plus sur:

Nos partenaires