Un gain magique d'espace

22/08/12 à 10:53 - Mise à jour à 10:53

Au départ, le projet visait à rendre la maison moins énergivore. Au final, il s'est soldé par une véritable revalorisation de toute la maison.

Au départ, le projet visait à rendre la maison moins énergivore. Au final, il s'est soldé par une véritable revalorisation de toute la maison. Le bâtiment répond désormais aux besoins actuels des propriétaires, sans avoir perdu de son caractère et en gagnant 50 % d'espace supplémentaire.

Construit au début des années 60, le bâtiment n'avait fait l'objet jusqu'ici que d'un petit lifting durant les années 80. Pour rencontrer les normes de vie actuelles et l'évolution de la situation familiale des propriétaires, il nécessitait de sérieuses adaptations.

La rénovation a agrandi la surface habitable de moitié, plus précisément de 49 %, passant de 159 à 237 m2. Hormis l'augmentation latérale de 87 cm du volume de construction, le reste de la surface supplémentaire a été obtenu en fermant la petite cour du rez-de-chaussée et la terrasse au premier étage, ainsi qu'en exploitant le grenier. Ces interventions relativement simples ont rendu la maison beaucoup plus agréable à vivre et lui ont conféré une belle plus-value.

Carte blanche

Le maître d'ouvrage avait au départ soumis ses idées de rénovation mineure à trois bureaux d'architectes d'intérieur. "Je connaissais des personnes du bureau Vorm Interieurgroep, mais c'est surtout la qualité de leur proposition qui a été décisive. J'ai vraiment eu le sentiment qu'ils avaient compris ce que je voulais. Et le courant est tout de suite bien passé."

De par leur formation d'architecture d'intérieur, Vorm Interieurgroep analyse chaque bâtiment de l'intérieur vers l'extérieur. La vie des habitants est au centre de leur réflexion. "Nous examinons d'abord la raison de la rénovation, explique Ward Moyson. En fonction de la problématique, nous proposons ensuite une petite adaptation de l'intérieur ou une rénovation plus profonde.

Dans le cas présent, les premières discussions nous ont très vite fait comprendre qu'une transformation complète s'imposait. La maison, construite avec de petits moyens, était devenue complètement désuète. Le maître d'ouvrage nous a donné carte blanche, dans les limites de son budget. Il a naturellement formulé ses souhaits mais nous a laissé toute la réalisation créative. La collaboration fut dès lors très agréable."

Elien Haentjens

Consultez le numéro 353 de notre magazine Je Vais Construire pour plus d'infos.

Nos partenaires