Une maison de plus de 25 ans: quels travaux sont nécessaires et lesquels le sont moins ?

16/02/17 à 12:45 - Mise à jour à 12:45

Imaginons que vous achetiez une maison dont l'année de construction remonte à plus de 25 ans. Vous aimeriez réaliser des travaux de rénovation, mais uniquement le nécessaire. Quelles interventions sont importantes et lesquelles le sont moins ?

Une maison de plus de 25 ans: quels travaux sont nécessaires et lesquels le sont moins ?

© Getty Images/iStockphoto

Une partie des coûts est déterminée par vos préférences personnelles; des robinets dans la salle de bain aux portes des armoires de la cuisine. Si vous choisissez une finition plus chère, cela augmentera bien sûr la note. Il est toutefois indéniable qu'un certain nombre d'éléments ont intérêt à être contrôlés dans chaque habitation.

Economisez de la chaleur avec une isolation de la façade

Une habitation perd la majeure partie de sa chaleur par la façade. Dans les maisons anciennes, dont l'année de construction se situe avant 1976, les murs creux ne sont en général pas encore isolés. La construction du mur creux consiste souvent en deux murs séparés l'un de l'autre avec un espace vide ouvert entre les deux.

Si vous voulez une facture énergétique pas trop élevée, il vaut mieux investir dans l'isolation de la façade. Différentes méthodes existent en la matière. Vous pouvez faire déshabiller l'ensemble de l'habitation, faire isoler le mur creux ou emballer la façade de crépi par exemple. Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients.

Isolation du toit et du sol : nécessaire ?

Les habitations plus anciennes ont fréquemment trop peu d'isolation du toit. Cette intervention, il vaut mieux également la (faire) faire. Pour un toit pentu, il est relativement facile d'y apporter une isolation. Pour un toit plat, c'est une autre histoire. Dans ce cas, vous devez retirer le toit existant et examiner si l'étanchéité du toit est encore bonne.

Vous pouvez aussi isoler les sols, mais c'est relativement moins important que l'isolation de la façade et du toit. Le sol ne gèle pas. Il est tout de même toujours préférable d'utiliser de l'isolation de sol, mais cela absorbe moins d'énergie.

Amiante

Les personnes qui mettront prochainement leur habitation en vente devront faire dresser un inventaire amiante. Au siècle dernier, l'amiante paraissait le moyen miracle. Un matériau incombustible et résistant à l'usure, que vous pouvez travailler facilement et à petit budget. Il se révèle hélas cancérigène. Depuis 2001, toutes les applications d'amiante sont interdites.

La probabilité de présence d'amiante dans les habitations de plus de 25 ans est par conséquent grande. Souvent sans que vous en soyez conscient. Pensons aux conduits de fumée, aux panneaux ondulés et aux panneaux de sous-toiture, aux ardoises pour toiture, aux plaques de plâtre isolantes, aux rigoles de drainage et au marbre d'imitation. Même la colle utilisée pour le placement de votre vinyl peut contenir de l'amiante. L'amiante peut être dangereux si le matériau se désintègre et se propage en petites particules dans l'air. Prenez donc vos précautions si vous le retirez, ou faites venir une firme reconnue.

Fenêtres

Pour beaucoup de personnes qui rénovent, le remplacement des fenêtres se trouve dans le haut de la liste des travaux à effectuer. Cela vous permet d'augmenter considérablement la capacité d'isolation de l'habitation, surtout s'il y a encore du simple vitrage. Les profilés de fenêtre devront peut-être aussi être changés.

Electricité : mise à niveau ?

L'électricité a souvent besoin d'une remise à niveau. Le tableau électrique a besoin de recâblage ou la mise à la terre n'est pas adaptée aux appareils électriques. Le contrôle de votre installation électrique date d'il y a plus de 25 ans ? Vous devez dans ce cas à nouveau la faire contrôler.

Chauffage et éclairage

Une ancienne chaudière n'est pas du tout économisatrice d'énergie. Cette intervention n'est pas indispensable mais si vous achetez une nouvelle chaudière, celle-ci vous épargnera beaucoup d'énergie. Les chaudières actuelles réagissent de manière beaucoup plus intelligente et elles sont orientées énergie.

Dans les anciennes maisons, l'installation d'éclairage n'est pas toujours adaptée aux dernières tendances. Le simple remplacement des ampoules entraîne déjà souvent une diminution de la facture énergétique. Le coût d'autres projets de relighting n'est souvent pas très élevé, mais leur réalisation entraîne pourtant une belle différence.

Nous nous basons sur une maison ayant une bonne structure. Donc sans mauvaises fondations, affaissements de sols ou murs pourris. Pour une vue globale sur les coûts et une évaluation spécifique de votre maison, mieux vaut prendre contact avec un architecte.

Nos partenaires