Vivre dans un pétrolier désaffecté, c'est possible (en images)

21/05/15 à 09:34 - Mise à jour à 20/05/15 à 17:16

Le pétrole, l'or noir, est étroitement lié aux émirats du Golfe. On associe également les pétroliers au Golfe Persique. Mais que deviennent les pétroliers usés ? Des architectes néerlandais ont imaginé de nouveaux usages pour ces navires gigantesques.

Les pétroliers désaffectés se retrouvent souvent dans des pays pauvres où ils sont démontés dans des conditions épouvantables. Les ouvriers chargés de cette tâche sont sous-payés et exposés aux substances toxiques. Cependant, Chris Collaris, Ruben Esser, Sander Bakker et Patrick van der Gronde ont imaginé un nouvel usage pour ces pétroliers. Leur nouvelle destination ne fait de mal à personne et contribue à la culture.

Baptisé Black Gold, le projet tente de répondre à la recherche de bâtiments iconiques dans les émirats du Golfe. Au lieu de vivre dans des gratte-ciel gigantesques, les gens peuvent se réunir, se cultiver et habiter un pétrolier transformé.

Le projet répond à la tendance dominante de durabilité et de prédestination. Espérons que les promoteurs immobiliers des émirats du Golfe sautent sur l'idée et qu'on voit les pétroliers transformés en appartements, musées et centres culturels. (LP)

En savoir plus sur:

Nos partenaires