Construire sur un terrain en pente ? La solution par le béton !

À Lembeek, un terrain pentu a été colonisé par une maison contemporaine, ouverte sur la vallée. Le béton s'y déploie à chacun de ses " demi-niveaux " et accueille ainsi l'atmosphère lumineuse et confortable que les propriétaires attendaient de leur habitation.

Construire sur un terrain en pente ? La solution par le béton !

© MarS architecten - photographie André Nullens

Une topographie particulière

La conception de cette maison contemporaine de Lembeek prend pour origine l'inclinaison très prononcée du terrain sur lequel elle s'installe. En effet, la différence de niveau entre la rue et le jardin s'élève à près de 8 mètres ! En réponse à cette particularité topographique, le bureau d'architecture MarS a conçu une construction qui s'implante 3 mètres en dessous du niveau de la rue et qui adopte un fonctionnement atypique et séduisant : celui de l'habitation en demi-niveaux. Ainsi, les différents espaces s'échelonnent sur la hauteur de la maison, permettant des interactions inhabituelles, et heureuses, entre les différents espaces de vie. Les niveaux +1/2 et +1 se partagent le salon, la salle à manger et la cuisine. Les espaces sont systématiquement décloisonnés pour que tous profitent au maximum de la vue imprenable sur la vallée. De fait, la façade arrière est très largement ouverte, ce qui garantit aussi une luminosité sans pareille dans toute la maison.

Construire sur un terrain en pente ? La solution par le béton !

© MarS architecten - photographie André Nullens

Une harmonie toute en béton

À l'intérieur, une ambiance élégante est créée par l'emploi des lignes pures que dessinent les intersections entre espaces, niveaux et fonctions. Le dénominateur commun est le béton, qui accompagne l'oeil tout au long du parcours entre les demi-niveaux. Dalle de sol, plafond et revêtement de sol extérieurs utilisent le matériau béton en tant que finition. Ce choix, les propriétaires des lieux l'ont retenu dès la conception de leur projet, convaincus de la plus-value de l'aspect visuel du béton apparent. Ainsi, le sol, aussi bien intérieur qu'extérieur, est réalisé en béton lissé, tandis que les plafonds intérieurs sont constitués de prédalles en béton laissées apparentes. Les dimensions et le dessin que forment ces grands éléments préfabriqués ont été conçus par les architectes et ont pour origine les dimensions des espaces de circulation. Une harmonie visuelle a ainsi été créée en combinaison avec les autres éléments architecturaux. Le mobilier sur mesure de la cuisine, l'ensemble du foyer au gaz et les murs enduits de plâtre, aux finitions plus élaborées, créent le dialogue avec le béton apparent. L'escalier, en particulier, s'habille de bois sombre, et développe sa ligne graphique de haut en bas de la maison.

Construire sur un terrain en pente ? La solution par le béton !

© MarS architecten - photographie André Nullens

Le goût pour la matière béton ne s'arrête pas au seul choix esthétique. Soucieux de créer une atmosphère sereine dans leur maison, les propriétaires ont accordé une grande importance à l'isolation acoustique. La façade avant, soumise aux bruits de circulation est de ce fait très fermée et ne présente qu'une seule et étroite fenêtre. Dans ce cadre, la réalisation d'un voile de béton contribue largement à l'affaiblissement des nuisances sonores, grâce à la masse qu'il constitue. Enfin, l'aspect énergétique n'est pas en reste : l'inertie thermique est une propriété bien connue du béton. La masse du béton permet d'emmagasiner le chaud, ou le froid, et de les restituer progressivement, limitant de ce fait les variations de température inconfortables. Pour bénéficier pleinement de cette caractéristique, le béton - aussi bien au sol qu'au plafond - n'a fait l'objet d'aucun revêtement. Enfin, un chauffage au sol est également intégré dans l'épaisseur du béton, qui diffuse la chaleur de façon parfaitement et agréablement homogène.

D'autres informations sur le béton sur www.infobeton.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires