Les avantages pour la santé d'une habitation bien aérée

Le Belge moyen passe environ 20 heures par jour à l'intérieur, dont 15 dans sa propre habitation. Saviez-vous d'ailleurs que l'air à l'intérieur des bâtiments et nombreuses maisons est généralement de moins bonne qualité que l'air extérieur ?

Les avantages pour la santé d'une habitation bien aérée

Il est très important de veiller à un climat intérieur frais et sain.

Effets sur la santé

Au sein d'une habitation, les facteurs qui influent sur la santé sont très nombreux. On peut citer entre autres l'humidité, les moisissures, l'aération/la ventilation insuffisante, la fumée de tabac, l'amiante, les canalisations en plomb, les gaz de combustion, etc. Ils peuvent provoquer des maux de tête, des allergies, de la fatigue et une moins bonne qualité de vie.

Malheureusement, ces effets peuvent être encore pires. Des problèmes d'humidité et de moisissures peuvent causer des maladies respiratoires. Et plus l'exposition au climat intérieur insalubre est longue, plus les concentrations sont élevées et plus la nocivité pour la santé est grande. Les jeunes enfants, les personnes âgées, les personnes souffrant de maladies chroniques des voies respiratoires et celles souffrant de maladies cardio-vasculaires y sont particulièrement sensibles.

Grâce à une ventilation et une aération suffisantes, les problèmes vagues fondent parfois comme neige au soleil.

Une saine qualité de l'air

Différents facteurs déterminent la qualité de l'air de votre habitation :

- les habitudes de vie ;

- la construction de l'habitation et les matériaux utilisés ;

- la combinaison des facteurs susmentionnés.

Les avantages pour la santé d'une habitation bien aérée

Quelques conseils pour aérer sa maison :

1. ventiler son logement au moins 15 minutes par jour ;

2. idéalement, aérer en permanence à l'aide d'un système de ventilation, de grilles d'aération ou en entrouvrant des fenêtres ;

3. l'aération et la ventilation sont toutes deux nécessaires ;

4. aérer davantage après des activités qui génèrent de l'humidité : prendre une douche, cuisiner, dormir, etc. ;

5. diminuer ou couper le chauffage pendant l'aération ;

6. aérer davantage après l'utilisation de nouveaux matériaux dans l'habitation, par exemple de la peinture, de l'aggloméré et des meubles ;

7. ventiler et aérer même en hiver, mais ne pas trop laisser refroidir la maison ; essayer de maintenir une température minimum de 15°C pour éviter la condensation.

En cas de manque d'air frais, nombre de facteurs peuvent entraîner un climat intérieur mauvais et insalubre.

La ventilation et l'aération assurent un air intérieur sain. On évite ainsi l'accumulation de CO2, d'humidité et de substances nocives qui peuvent provoquer des problèmes de santé.

La règle empirique qui prévaut est qu'il faut ventiler en continu son habitation et l'aérer au moins deux fois 15 minutes par jour.

Découvrez ici tous les articles de notre dossier VELUX.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos