Pas de lumière sans obscurité

La lumière ne doit pas être trop vive. L'architecture répond à un subtil équilibre entre ouverture et intimité, lumière et obscurité.

Pas de lumière sans obscurité

L'architecte Marc Van Schuylenbergh, concepteur du MUZE'UM L avec un " L " pour lumière: " Une bonne architecture procure toujours une sensation d'espace et de lumière. Pour obtenir ce résultat, une interaction soigneuse entre les espaces ouverts et fermés, entre la lumière et l'obscurité est nécessaire. Comme le déclare l'architecte néerlandais Aldo van Eyck: 'ouvrez tout et l'espace disparaît'. Il en va de même pour la lumière naturelle qui pénètre. Fini l'intimité, la sécurité, l'effet de surprise sublime lors de l'entrée soudaine de la lumière. Une habitation ou autre bâtiment fermé peut s'avérer extrêmement transparent et accessible en exploitant intelligemment la lumière zénithale, de superbes trouées et, si nécessaire, la dose d'ouverture adéquate. Cela a déjà été démontré depuis des siècles et cela se confirme à nouveau aujourd'hui dans un nouveau style adapté. Voyez donc le Panthéon à Rome, une construction massive qui baigne complètement dans la lumière grâce à l'oculus, cette ouverture de toit en forme de coupole, de 8 mètres de diamètre. Pour paraphraser Juliaan Lampens: 'un architecte a un programme à suivre mais le soleil et la nature sont son véritable maître d'ouvrage'. "

Pas de lumière sans obscurité

" Le même effet s'applique à une plus grande échelle sur les rues et quartiers. Dans le coeur historique de Barcelone, le Barri Gòtic, les habitations sont proches les unes des autres et ont de petites fenêtres afin que le soleil ne puisse atteindre les façades et afin de lutter contre la chaleur. Si vous déambulez à l'ombre, dans ces petites rues, vous serez constamment étonné par les trouées qui donnent sur des lignes de ciel bleu entre les façades penchées les unes vers les autres. "

Partager

"Un architecte a un programme à suivre mais le soleil et la nature sont son véritable maître d'ouvrage."

" Ce qui fait la beauté de la lumière zénithale, c'est que, contrairement aux ouvertures dans la façade, elle n'est pas limitée par une certaine direction du vent. C'est pourquoi j'utilise volontiers des coupoles de toit, tant dans les nouvelles constructions que dans les rénovations. Il arrive que les maîtres d'ouvrage éprouvent certaines craintes car ils associent les coupoles à un garage ou un débarras. Mais, placée au bon endroit, avec la forme recommandée et appliquée de manière adéquate, une coupole peut donner un résultat splendide. Différentes solutions sont également proposées qui permettent d'obtenir l'isolation thermique et acoustique souhaitée, assurent un entretien confortable, qui peuvent être masquées au moment souhaité et qui sont faciles à utiliser. "

Plus d'informations ? Cliquez ici.

Découvrez ici tous les articles de notre dossier VELUX.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos